poké-zodiac


 

5- Les drogues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 ::  :: Les fiches :: Les fiches a remettre sur Joukuu
avatar

Votre Passeport
Âge: 0
Race: IA
Localisation: Nulle part
Admin
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://test-joukuu.forum-canada.com
Messages : 171
Date d'inscription : 24/03/2013
MessageSujet: 5- Les drogues Dim 11 Mai - 23:50


Les drogues


† La navigation



Les stimulants


  • Cram
    La dernière amphétamine sur le marché, le cram est une drogue énergisante qui vise à booster l'utilisateur. Quand les effets disparaissent, le retour à la réalité est douloureux, et ce, pour une durée équivalente. (1h)
    Les « crames » sous influence de cette drogue, sont en état d'alerte permanente, au point de devenir paranos. Ils réagissent vite, souvent sans prendre le temps de réfléchir. Une complète inconscience des risques, des tremblements nerveux ainsi que des explosions de rage ou d'angoisse sont également courants.
  • Le jazz
    Le Jazz est une drogue énergisante concue pour booster les réflexes pendant une brève période mais dont la descente est assez brutale.
    Le jazz a été conçu pour augmenter les chances des officiers chargés de « faire régner la loi et l'ordre » et qui avaient en face d'eux des yankees des rues. On la prend à l'aide d'un inhalateur à prise unique.
    Quand les effets du jazz disparaissent, l'utilisateur retombe et il se retrouve abattu et misérable, souffrant de Désorientation.
    Si le cram est mauvais parce qu'il entraîne une hyperactivité et vous rend parano, le jazz est pire encore. Incarner un personnage sous jazz, c'est être à cran, et avoir beaucoup trop d'énergie à dépenser.
  • Le Kamikaze
    Le Kamikaze est une drogue conçue pour le combat qui améliore considérablement les capacité physiques de l'utilisateur.
    L'utilisation répétée de kamikaze a un effet désastreux sur le métabolisme de l'usager. De fortes doses peuvent provoquer une vive excitation, des tremblements, un sentiment d'euphorie, ainsi que la dilatation de pupilles. De trop fortes doses (à la limite de ou carrément dans l'overdose) causent des crises d'angoisse, des hallucinations et des mouvements musculaires incontrôlés. Des doses plus fortes encore peuvent tuer. Les consommateurs de kamikaze sont à moitié cinglés, ont le sentiment d'être invincibles et indestructibles, ne faisant que peu de cas de leur propre vie.
  • Longue marche
    Une combinaison d'hormones de synthèse et autres stimulants cérébraux chimiques, la longue marche stimule le cerveau afin de permettre à l'usager de rester éveillé en supprimant le besoin de dormir. Un personnage qui prend de la longue marche peut rester éveillé pendant 4 jours, sans souffrir des effets de la fatigue. Cependant, une fois cette période passée, l'usager tombe littéralement de sommeil et doit dormir pendant 48 heures. Si le personnage est obligé de rester éveillé au cours de cette période, il souffre de Désorientation  du fait des hallucinations et de l'impossibilité qu'il a de se concentrer.
    Si un personnage prend une seconde dose de longue marche à l'issue de la première, il peut rester éveillé pendant une période additionnelle de 2 jours. Après cette période, il encaisse des dommages   cérébrales (sans pouvoir y résister). La longue marche ne permet pas de rester éveillé plus longtemps, peu importe le nombre de doses additionnelles prises par le consommateur.
  • La Nitro
    La Nitro est un mélange de plusieurs drogues (notamment de la novacoke et autres narcotiques et stimulants) qui booste les capacités physiques et perceptives de son utilisateur pour une durée pouvant aller jusqu'à une heure, après quoi le sujet tombe en général évanoui. Les utilisateurs de nitro débordent d'énergie, sont moins attentifs et ont tendance à parler tout le temps (y compris à eux-mêmes).
  • La Novacoke
    La novacoke est un stimulant dérivé de la coca, hautement addictive. Cette forme moderne de la cocaïne est elle aussi une drogue à forte dépendance psychique utilisée principalement dans les milieux aisés pour ses facultés euphorisantes permettant une importante désinhibition, une meilleure réactivité et une insensibilisation à la douleur.
  • Psyché
    La Psyché est une drogue qui améliore les facultés mentales de l'utilisateur, qui peut néanmoins vite se laisser absorber par certains détails ou problèmes à résoudre.
  • Betameth (buzz. cocktail du rigger)
    Divers dérivés de pseudo méthamphétamines sont connus sous le nom de bêtameth. Ce stimulant supprime l'appétit et accélère le métabolisme et les processus de pensée du consommateur, ce qui rend la drogue populaire auprès de ceux (et celles) qui veulent faire un régime, en particulier les jeunes et les adolescents. Un personnage sous bêtameth est surexcité et a les nerfs à fleur de peau. Les consommateurs de bêtameth présentent souvent des troubles de l'attention et ont du mal à se concentrer quand ils sont clean, ce qui provoque parfois chez eux de longues absences. Les consommateurs réguliers souffrent souvent de malnutrition, ce qui les rend particulièrement sensibles aux infections des dents, des gencives et de la bouche.
  • EX (eros, galak)
    Grand classique des drogues récréatives, l'eX est un stimulant léger et un aphrodisiaque utilisé par les fêtards pour se relaxer, s'ouvrir et s'exciter sexuellement. La drogue ouvre l'esprit du consommateur, en particulier en matière de rencontres sexuelles, et augmente sa sensibilité à la lumière, à la température et à la pression. Une fois l'effet dissipé, l'utilisateur souffre de désorientation. Le galak est une drogue Éveillée tirée du pollen d'une orchidée Éveillée, et dont l'effet est semblable bien que plus puissant que celui de l'eX.
  • Guts
    Le guts (NoFear, couilles d'airain) est une drogue inhibant la peur, ce qui peut engendrer des comportements dangereux. Pendant toute la durée d'effet de la drogue, 1h, le personnage est immunisé à la peur et à tous les pouvoirs ou attaques suscitant la peur. En contrepartie, cependant, le personnage se montre imprudent et moins inhibé. Il lui arrive souvent de commettre des actes comme stupide, dangereux ou socialement inapproprié.
  • Kamikaze-10 (K-10, sang de Kali)
    Le Kamikaze-10 est une drogue de combat expérimentale encore plus puissante que le Kamikaze. Elle rend son consommateur enragé lorsque ce dernier est blessé, et ce parfois de manière permanente. Tous les sujets de recherches sur le kamikaze de niveau 10, ou K-10, sont morts des effets secondaires du produit ou des blessures subies sous son influence.
  • Mescaline rouge (champimanas, vertigo, loco)
    La loco est un mélange de mescaline rouge et de psyché.
    Drogue populaire auprès des musiciens, des techniciens, la mesca rouge est une combinaison de substances psychoactives dix fois plus puissantes que le peyotl naturel. Beaucoup de consommateurs considèrent qu'un trip à la mesca rouge est une véritable expérience religieuse, leur attention élevée à un niveau quasi cellulaire. La redescente s'accompagne souvent d'une terrible dépression.  
    La mescaline rouge complète les effets du psyché, et il n'est pas rare de mélanger les deux.  
  • Ripper (J-H, patch au stéros)
    Le ripper est un puissant mélange de stéroïdes synthétiques, de pseudo lipides, de sucres et d'amphétamines, qui provoque une croissance musculaire provisoire et décuple momentanément l'énergie, le ripper est le moyen idéal pour rapidement « prendre de la caisse ». Les muscles renforcés grâce au ripper laissent souvent les utilisateurs disproportionnés. Les effets secondaires d'un usage prolongé incluent la stérilité, la perte des cheveux, la disparition de la libido, le cancer des testicules. Le ripper est souvent vendu sous la forme de patches dermiques ou de seringues jetables.
  • Woad (bnzoku, frenetico)
    Cet hallucinogène synthétique, dérivé d'espèces de champignons originaires d'Europe du Nord, est la drogue de combat légale la moins chère du marché. Le consommateur devient automatiquement enragé s'il est blessé. Les effets secondaires incluent écume aux lèvres, fièvre et besoin de mordre.





Les dépresseurs (on se détend)


  • Laés
    Le laés est une drogue qui provoque une perte de connaissance et efface le souvenir des 12 dernières heures passées par son utilisateur (environ). Il n'existe aucun moyen de retrouver la mémoire.
  • MAO
    Le MAO (oxydase monoamide) est une enzyme créée pour calmer son utilisateur.
  • Bliss
    Le bliss est un tranquillisant dérivé du pavot. En plus de tous ses effets, le bliss procure une résistance à la douleur.
    Le bliss (« béatitude », NdT) doit son nom à la sensation dans laquelle il plonge le consommateur. On décrit en général cette sensation comme si on flottait dans les nuages, on ne ressent plus rien mis à part du plaisir et de la joie. Les joueurs qui voudraient interpréter un consommateur de bliss devraient jouer quelqu'un qui cherche à s'évader, utilisant la drogue pour quitter un monde chaotique et sans saveur.
  • Dopadrine (bitter. werden)
    La dopadrine est un puissant calmant, combinaison de médicaments antipsychotiques et de narcotiques conçue à l'origine pour contrer la consommation incontrôlée de drogue par les gangs, la dopadrine est elle-même devenue un narcotique populaire. La dopadrine évite qu'un personnage devienne enragé tant qu'il est sous l'effet de la drogue. Si le consommateur est déjà enragé quand il reçoit une dose de dopadrine, il se calme automatiquement, et ne peut devenir enragé tant que la drogue fait effet. La dopadrine rend le consommateur apathique, le faisant se sentir détaché des considérations matérielles.
  • NoPaint (rouille, PBG)
    Le NoPaint  est un gel de novocaïne résistant à l'eau. Là où il est étalé, il n'y a plus de sensation,  disponible dans de nombreux coloris. Le NoPaint est appliqué sur la peau avec un pinceau o u une brosse. Le personnage perd ses perceptions tactiles sur les zones couvertes de NoPaint pendant toute sa durée d'effet. (6h)
  • Slab (coeur d'hiver)
    À l'origine conçu comme une assistance chirurgicale, le slab place l'utilisateur dans un état de quasi hibernation dans lequel le rythme respiratoire et cardiaque est réduit à des niveaux presque imperceptibles. On aura l'impression que la personne est morte.
    Les effets secondaires classiques incluent tremblements, frissons et appétit excessif.




Les drogues numériques


  • BLT
    Les programmes BTL (« Better-Than-Life », « Mieux que la réalité ») sont les drogues technologiques Hautement addictifs, ces programmes procurent des signaux de sortie qui stimulent le système limbique, ou « centre du plaisir ». Parce que les sécurités ont été retirées sur les BTL, les sensations sont plus intenses et plus addictives.

    Parce que les BTL sont hautement addictives, nombre d'utilisateurs se repassent les enregistrements en boucle, et restent bloqués. Des usages trop répétés peuvent entraîner des effets secondaires particulièrement déplaisants, comme la cata-tonie, des troubles dissocia-tifs de la personnalité, des amnésies, des flash-backs, des manies, des synesthésies (une affliction qui mélange les perceptions sensorielles : la vue devient l'odorat, le goût devient le toucher, etc.), et parfois même le décès de l'usager. La majorité des consommateurs de BTL meurent d'accidents lorsqu'ils sont sous influence de leur drogue, souvent de malnutrition, de déshydratation ou finissent par se suicider.

    Les BTL sont des programmes qui plongent l'utilisateur dans une réalité virtuel. Vous êtes branchés à une machine, qui elle est relié à la puce qui contient les données.
    Les puces produisent en masse des données sensorielles, noyant l'utilisateur dans un flot de sensations qui peuvent aussi bien être visuelles que tactiles, gustatives ou olfactives. Les effets peuvent être simples, ou peuvent reproduire des sensations particulièrement compliquées comme la sensation d'être sous l'eau.  
    Plusieurs utilisations de la BLT peuvent être faites, simplement pour une utilisation personnel, vous plongeant dans un monde virtuel.
    L'armée peut s'en servir pour plonger les gens dans une réalité et leur faire vivre de la torture.

    Et une autre; le changement de la personnalité. Branché durant des jours, à voir des gens, vous faire ressentir de nouvelle émotion, votre personnalité est lentement altéré pour vous faire devenir une autre personne.




Code:
<div class="fiche-nav"><img style="height:350px;" src="http://imageshack.com/a/img835/4694/n39o.png"></img>

<div class="Titre-nav">Les drogues</div><br />
<div class="boite-titre-nav"><a name="retour"></a>† La navigation</a></div><div class="boite-nav">
<a href="#part1"><u><FONT SIZE = 4> Les stimulants</FONT> </u></a>
<a href="#part2"><u><FONT SIZE = 4>Les dépresseurs</FONT> </u></a>
<a href="#part3"><u><FONT SIZE = 4>Les drogues numériques</FONT> </u></a>
</div>

<div class="boite-titre-description"><a name="part1"></a><br><u><FONT SIZE = 3>Les stimulants </FONT> </u></a> </div><div class="boite-description">
[list]
[*][color=#000000]<b>Cram </b>[/color]
La dernière amphétamine sur le marché, le cram est une drogue énergisante qui vise à booster l'utilisateur. Quand les effets disparaissent, le retour à la réalité est douloureux, et ce, pour une durée équivalente. (1h)
Les « crames » sous influence de cette drogue, sont en état d'alerte permanente, au point de devenir paranos. Ils réagissent vite, souvent sans prendre le temps de réfléchir. Une complète inconscience des risques, des tremblements nerveux ainsi que des explosions de rage ou d'angoisse sont également courants.
[*][color=#000000]<b>Le jazz</b>[/color]
Le Jazz est une drogue énergisante concue pour booster les réflexes pendant une brève période mais dont la descente est assez brutale.
Le jazz a été conçu pour augmenter les chances des officiers chargés de « faire régner la loi et l'ordre » et qui avaient en face d'eux des yankees des rues. On la prend à l'aide d'un inhalateur à prise unique.
Quand les effets du jazz disparaissent, l'utilisateur retombe et il se retrouve abattu et misérable, souffrant de Désorientation.
Si le cram est mauvais parce qu'il entraîne une hyperactivité et vous rend parano, le jazz est pire encore. Incarner un personnage sous jazz, c'est être à cran, et avoir beaucoup trop d'énergie à dépenser.
[*][color=#000000]<b>Le Kamikaze</b>[/color]
Le Kamikaze est une drogue conçue pour le combat qui améliore considérablement les capacité physiques de l'utilisateur.
L'utilisation répétée de kamikaze a un effet désastreux sur le métabolisme de l'usager. De fortes doses peuvent provoquer une vive excitation, des tremblements, un sentiment d'euphorie, ainsi que la dilatation de pupilles. De trop fortes doses (à la limite de ou carrément dans l'overdose) causent des crises d'angoisse, des hallucinations et des mouvements musculaires incontrôlés. Des doses plus fortes encore peuvent tuer. Les consommateurs de kamikaze sont à moitié cinglés, ont le sentiment d'être invincibles et indestructibles, ne faisant que peu de cas de leur propre vie.
[*][color=#000000]<b>Longue marche </b>[/color]
Une combinaison d'hormones de synthèse et autres stimulants cérébraux chimiques, la longue marche stimule le cerveau afin de permettre à l'usager de rester éveillé en supprimant le besoin de dormir. Un personnage qui prend de la longue marche peut rester éveillé pendant 4 jours, sans souffrir des effets de la fatigue. Cependant, une fois cette période passée, l'usager tombe littéralement de sommeil et doit dormir pendant 48 heures. Si le personnage est obligé de rester éveillé au cours de cette période, il souffre de Désorientation  du fait des hallucinations et de l'impossibilité qu'il a de se concentrer.
Si un personnage prend une seconde dose de longue marche à l'issue de la première, il peut rester éveillé pendant une période additionnelle de 2 jours. Après cette période, il encaisse des dommages   cérébrales (sans pouvoir y résister). La longue marche ne permet pas de rester éveillé plus longtemps, peu importe le nombre de doses additionnelles prises par le consommateur.
[*][color=#000000]<b>La Nitro</b>[/color]
La Nitro est un mélange de plusieurs drogues (notamment de la novacoke et autres narcotiques et stimulants) qui booste les capacités physiques et perceptives de son utilisateur pour une durée pouvant aller jusqu'à une heure, après quoi le sujet tombe en général évanoui. Les utilisateurs de nitro débordent d'énergie, sont moins attentifs et ont tendance à parler tout le temps (y compris à eux-mêmes).
[*][color=#000000]<b>La Novacoke</b>[/color]
La novacoke est un stimulant dérivé de la coca, hautement addictive. Cette forme moderne de la cocaïne est elle aussi une drogue à forte dépendance psychique utilisée principalement dans les milieux aisés pour ses facultés euphorisantes permettant une importante désinhibition, une meilleure réactivité et une insensibilisation à la douleur.
[*][color=#000000]<b>Psyché</b>[/color]
La Psyché est une drogue qui améliore les facultés mentales de l'utilisateur, qui peut néanmoins vite se laisser absorber par certains détails ou problèmes à résoudre.
[*][color=#000000]<b>Betameth (buzz. cocktail du rigger) </b>[/color]
Divers dérivés de pseudo méthamphétamines sont connus sous le nom de bêtameth. Ce stimulant supprime l'appétit et accélère le métabolisme et les processus de pensée du consommateur, ce qui rend la drogue populaire auprès de ceux (et celles) qui veulent faire un régime, en particulier les jeunes et les adolescents. Un personnage sous bêtameth est surexcité et a les nerfs à fleur de peau. Les consommateurs de bêtameth présentent souvent des troubles de l'attention et ont du mal à se concentrer quand ils sont clean, ce qui provoque parfois chez eux de longues absences. Les consommateurs réguliers souffrent souvent de malnutrition, ce qui les rend particulièrement sensibles aux infections des dents, des gencives et de la bouche.
[*][color=#000000]<b>EX (eros, galak) </b>[/color]
Grand classique des drogues récréatives, l'eX est un stimulant léger et un aphrodisiaque utilisé par les fêtards pour se relaxer, s'ouvrir et s'exciter sexuellement. La drogue ouvre l'esprit du consommateur, en particulier en matière de rencontres sexuelles, et augmente sa sensibilité à la lumière, à la température et à la pression. Une fois l'effet dissipé, l'utilisateur souffre de désorientation. Le galak est une drogue Éveillée tirée du pollen d'une orchidée Éveillée, et dont l'effet est semblable bien que plus puissant que celui de l'eX.
[*][color=#000000]<b>Guts</b>[/color]
Le guts (NoFear, couilles d'airain) est une drogue inhibant la peur, ce qui peut engendrer des comportements dangereux. Pendant toute la durée d'effet de la drogue, 1h, le personnage est immunisé à la peur et à tous les pouvoirs ou attaques suscitant la peur. En contrepartie, cependant, le personnage se montre imprudent et moins inhibé. Il lui arrive souvent de commettre des actes comme stupide, dangereux ou socialement inapproprié.
[*][color=#000000]<b>Kamikaze-10 (K-10, sang de Kali)</b>[/color]
Le Kamikaze-10 est une drogue de combat expérimentale encore plus puissante que le Kamikaze. Elle rend son consommateur enragé lorsque ce dernier est blessé, et ce parfois de manière permanente. Tous les sujets de recherches sur le kamikaze de niveau 10, ou K-10, sont morts des effets secondaires du produit ou des blessures subies sous son influence.
[*][color=#000000]<b>Mescaline rouge (champimanas, vertigo, loco)</b> [/color]
La loco est un mélange de mescaline rouge et de psyché.
Drogue populaire auprès des musiciens, des techniciens, la mesca rouge est une combinaison de substances psychoactives dix fois plus puissantes que le peyotl naturel. Beaucoup de consommateurs considèrent qu'un trip à la mesca rouge est une véritable expérience religieuse, leur attention élevée à un niveau quasi cellulaire. La redescente s'accompagne souvent d'une terrible dépression.  
La mescaline rouge complète les effets du psyché, et il n'est pas rare de mélanger les deux.  
[*][color=#000000]<b>Ripper (J-H, patch au stéros)</b>[/color]
Le ripper est un puissant mélange de stéroïdes synthétiques, de pseudo lipides, de sucres et d'amphétamines, qui provoque une croissance musculaire provisoire et décuple momentanément l'énergie, le ripper est le moyen idéal pour rapidement « prendre de la caisse ». Les muscles renforcés grâce au ripper laissent souvent les utilisateurs disproportionnés. Les effets secondaires d'un usage prolongé incluent la stérilité, la perte des cheveux, la disparition de la libido, le cancer des testicules. Le ripper est souvent vendu sous la forme de patches dermiques ou de seringues jetables.
[*][color=#000000]<b>Woad (bnzoku, frenetico) </b>[/color]
Cet hallucinogène synthétique, dérivé d'espèces de champignons originaires d'Europe du Nord, est la drogue de combat légale la moins chère du marché. Le consommateur devient automatiquement enragé s'il est blessé. Les effets secondaires incluent écume aux lèvres, fièvre et besoin de mordre.
[/list]

<a href="#retour"><div style="text-align:right;">Revenir en haut</a></div></div>

<div class="boite-titre-description"><a name="part2"></a><br><u><FONT SIZE = 3> Les dépresseurs (on se détend) </FONT> </u></a> </div><div class="boite-description">
[list]
[*][color=#000000]<b>Laés</b>[/color]
Le laés est une drogue qui provoque une perte de connaissance et efface le souvenir des 12 dernières heures passées par son utilisateur (environ). Il n'existe aucun moyen de retrouver la mémoire.
[*][color=#000000]<b>MAO</b>[/color]
Le MAO (oxydase monoamide) est une enzyme créée pour calmer son utilisateur.
[*][color=#000000]<b>Bliss </b>[/color]
Le bliss est un tranquillisant dérivé du pavot. En plus de tous ses effets, le bliss procure une résistance à la douleur.
Le bliss (« béatitude », NdT) doit son nom à la sensation dans laquelle il plonge le consommateur. On décrit en général cette sensation comme si on flottait dans les nuages, on ne ressent plus rien mis à part du plaisir et de la joie. Les joueurs qui voudraient interpréter un consommateur de bliss devraient jouer quelqu'un qui cherche à s'évader, utilisant la drogue pour quitter un monde chaotique et sans saveur.
[*][color=#000000]<b>Dopadrine (bitter. werden) </b>[/color]
La dopadrine est un puissant calmant, combinaison de médicaments antipsychotiques et de narcotiques conçue à l'origine pour contrer la consommation incontrôlée de drogue par les gangs, la dopadrine est elle-même devenue un narcotique populaire. La dopadrine évite qu'un personnage devienne enragé tant qu'il est sous l'effet de la drogue. Si le consommateur est déjà enragé quand il reçoit une dose de dopadrine, il se calme automatiquement, et ne peut devenir enragé tant que la drogue fait effet. La dopadrine rend le consommateur apathique, le faisant se sentir détaché des considérations matérielles.
[*][color=#000000]<b>NoPaint (rouille, PBG)</b>[/color]
Le NoPaint  est un gel de novocaïne résistant à l'eau. Là où il est étalé, il n'y a plus de sensation,  disponible dans de nombreux coloris. Le NoPaint est appliqué sur la peau avec un pinceau o u une brosse. Le personnage perd ses perceptions tactiles sur les zones couvertes de NoPaint pendant toute sa durée d'effet. (6h)
[*][color=#000000]<b>Slab (coeur d'hiver)</b>[/color]
À l'origine conçu comme une assistance chirurgicale, le slab place l'utilisateur dans un état de quasi hibernation dans lequel le rythme respiratoire et cardiaque est réduit à des niveaux presque imperceptibles. On aura l'impression que la personne est morte.
Les effets secondaires classiques incluent tremblements, frissons et appétit excessif.
[/list]
<a href="#retour"><div style="text-align:right;">Revenir en haut</a></div></div>

<div class="boite-titre-description"><a name="part3"></a><br><u><FONT SIZE = 3> Les drogues numériques </FONT> </u></a> </div><div class="boite-description">
[list]
[*][color=#000000]<b>BLT</b>[/color]
Les programmes BTL (« Better-Than-Life », « Mieux que la réalité ») sont les drogues technologiques Hautement addictifs, ces programmes procurent des signaux de sortie qui stimulent le système limbique, ou « centre du plaisir ». Parce que les sécurités ont été retirées sur les BTL, les sensations sont plus intenses et plus addictives.
 
Parce que les BTL sont hautement addictives, nombre d'utilisateurs se repassent les enregistrements en boucle, et restent bloqués. Des usages trop répétés peuvent entraîner des effets secondaires particulièrement déplaisants, comme la cata-tonie, des troubles dissocia-tifs de la personnalité, des amnésies, des flash-backs, des manies, des synesthésies (une affliction qui mélange les perceptions sensorielles : la vue devient l'odorat, le goût devient le toucher, etc.), et parfois même le décès de l'usager. La majorité des consommateurs de BTL meurent d'accidents lorsqu'ils sont sous influence de leur drogue, souvent de malnutrition, de déshydratation ou finissent par se suicider.

Les BTL sont des programmes qui plongent l'utilisateur dans une réalité virtuel. Vous êtes branchés à une machine, qui elle est relié à la puce qui contient les données.
Les puces produisent en masse des données sensorielles, noyant l'utilisateur dans un flot de sensations qui peuvent aussi bien être visuelles que tactiles, gustatives ou olfactives. Les effets peuvent être simples, ou peuvent reproduire des sensations particulièrement compliquées comme la sensation d'être sous l'eau.  
Plusieurs utilisations de la BLT peuvent être faites, simplement pour une utilisation personnel, vous plongeant dans un monde virtuel.
L'armée peut s'en servir pour plonger les gens dans une réalité et leur faire vivre de la torture.

Et une autre; le changement de la personnalité. Branché durant des jours, à voir des gens, vous faire ressentir de nouvelle émotion, votre personnalité est lentement altéré pour vous faire devenir une autre personne.
[/list]
<a href="#retour"><div style="text-align:right;">Revenir en haut</a></div></div>
</div>
Revenir en haut Aller en bas
5- Les drogues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Topic Unique] Drogues
» Lalouu - J'ai pris trop de drogues.. à la menthe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
poké-zodiac ::  :: Les fiches :: Les fiches a remettre sur Joukuu-
Sauter vers: